La plateforme juridique pour gérer votre capital et vos talents.

Enix Header
Avr 7, 2021 3 min read

Enix : le DevOps, Kubernetes et le Cloud Native made in France.

Au début des années 2000, les associations d’étudiants des grandes écoles d’informatique organisent des “LAN party” rassemblant des centaines d’enthousiastes. Ces moments de rencontre autour des jeux vidéos nécessitent la mise en place d’infrastructures serveur et réseau complexes. C’est en faisant face à ce challenge que les futurs fondateurs d’Enix se rencontrent.

Cela fait maintenant plus de 15 ans que Sébastien, Romain, Alexandre, Jérôme et Laurent ont fondé Enix autour de leur passion commune pour l’IT. 

Avec plus de 150 clients dont des startups, des institutionnels, des PMEs ou des grands groupes, ils sont devenus une référence française sur les méthodologies DevOps et sur les technologies Cloud Native telles que Kubernetes.

En complément de leur activité d’hébergeur et d’infogérance cloud (serveurs, virtualisation, stockage, réseau, bases de données), ils accompagnent les entreprises dans l’adoption de ces technologies modernes de développement et d’opération des infrastructures avec des solutions sur mesure.

Quel est leur secret pour proposer une telle expertise et qualité d’accompagnement ? Réponse simple : une équipe exceptionnelle. Trouver des ingénieurs talentueux n’est pas une mince affaire et les fidéliser sur le long-terme est encore plus compliqué. Il faut donc avoir de bons arguments. Lesquels ? D’abord, un projet ambitieux, ensuite des conditions de travail agréables et valorisantes, et enfin, une rémunération attractive. Sur ce dernier point, cela comprend l’intéressement au capital. 

Le partage du capital est en effet un mécanisme qui fédère les différentes parties prenantes (fondateurs, actionnaires et salariés) autour du projet de sa réussite. 

Nous avons interrogé Romain sur la mise en place du plan d’actionnariat salarié au sein d’Enix. 

Pourquoi avez-vous décidé de mettre en place un plan d’actionnariat salarié ?

Romain : La raison principale qui nous a motivés était de permettre aux employés de s’approprier la réussite d’Enix. L’actionnariat salarié est la manière la plus concrète d’aligner leurs intérêts avec ceux de l’entreprise :  un développement durable et une réussite à long terme.

Dans notre secteur d’activité, le recrutement et la fidélisation des talents sont devenus de réels défis. Comme nous sommes financés en fonds propres, nous ne pouvons rivaliser avec les pratiques de rémunérations agressives que les grandes entreprises utilisent pour chasser les talents. Pour faire face à cela, l’intéressement à long terme de nos employés est un mécanisme de fidélisation idéal.

Parmi les dispositifs de partage du capital existant, les Bons de Souscription Pour Créateurs d’Entreprise (BSPCE) proposent une grande flexibilité dans son implémentation et ses règles d’attributions. Par rapport aux Stock-Options ou aux Attributions d’Actions Gratuites (AGA), les BSPCE offrent une fiscalité réellement intéressante à l’employé lors de la conversion des options en actions. Le régime privilégié des BSPCE repose sur un principe très simple : il y a un coût seulement si les BSPCE sont exercés par l’employé, uniquement lorsqu’il y a possibilité d’une plus-value.

“Partager le capital avec les employés est pour nous une évidence. L’implémentation nous semblait toutefois fastidieuse et compliquée. Avec SeedLegals, nous avons bénéficié d’une mise en place de notre plan BSPCE rapide et efficace avec un accompagnement complet ! Un gain de temps et une qualité incroyable !”

Romain Degez, CEO

Comment choisir les critères d’attribution et d’exercice ?

Romain : Pour le critère d’attribution, nous voulions faire simple. Suite à des recherches et avec l’aide de l’équipe SeedLegals nous avons vite fait le choix de l’ancienneté. Il faut savoir qu’Enix allait sur sa quinzième année et au-dessus de cette date nous n’étions plus éligibles pour l’implémentation d’un plan BSPCE. Nous avons donc décidé d’attribuer la totalité du pool réservé à ces options en une seule fois à tous les salariés de l’entreprise, de manière pondérée par l’ancienneté.

Combien de temps la mise en place a-t-elle prise ?

Romain : Si l’on combine tous les efforts en temps de travail effectif, quelques jours seulement. La plateforme SeedLegals nous a permis de dérouler tout le workflow de manière simple et intuitive, en expliquant à chaque étape quelles sont les décisions à prendre pour générer la documentation juridique. 

Évidemment, la décision de mettre en place un plan d’actionnariat doit être validée par tous les actionnaires existants. Il s’agit d’une décision stratégique à ne pas prendre à la légère. Heureusement, nous avons bien été accompagnés et les explications du dispositif nous ont permis de choisir avec clarté ce que nous voulions pour Enix.


 

Vous souhaitez optimiser votre développement en adoptant les bonnes pratiques DevOps ? Passer au Cloud Native avec les conteneurs et Kubernetes ? Confier l’opération de vos plateformes IT à des spécialistes de l’infogérance cloud spécialisée ? Plus d’informations sur les solutions DevOps et Cloud Native d’Enix.

Votre aventure commence avec nous
.

  • White (1)
  • Group 29
  • Thefamily@1x 1
  • Index Ventures
  • Fygr Logo 2 300x1331 1 1
  • Logo Purple 1